Le chum !

8 février 2014

Un homme dans son lit, c'es bon.
Un homme dans son lit, c’es bon.

Je me lève sans réveiller mon chum… J’aurais bien envie de rester au lit avec lui. L’appartement est encore un peu froid. Le lit, lui, est chaud et ce serait bon de me blottir sous les couvertures, les fesses bien collées sur celles de mon chum.  Mais voilà, j’ai trop mal à la tête pour rester au lit. Des maux de tête qui ont commencé ces derniers temps et qui me réveillent tôt le matin. Et puis, je veux écrire dans mon journal. Je tiens à documenter mon année de sobriété. Je me suis promis de le faire de façon hebdomadaire. Avec un homme dans mon lit, maintenant, écrire le soir est devenu impossible. Car mon chum est revenu à Montréal depuis une semaine. Il était temps ! Jean-Marc a tellement voyagé que je ne l’ai pas vu du mois de janvier. Le 30 décembre, il a amené ses deux grands ados faire du ski dans le Nord, pour quelques jours. Oui, mon chum est séparé et il a des enfants : Martine et Nicolas. Jean-Marc était déjà séparé quand je l’ai connu. Enfin, il n’a jamais été officiellement marié, mais c’est pareil. Je m’entends bien avec ses enfants. Enfin, comme on peut bien s’entendre avec des ados ! Et j’étais invitée à aller avec eux faire du ski, mais dans ma famille, le Jour de l’An, c’est sacré ! Alors, pas de ski en petite famille reconstituée pour moi ! Aussitôt revenu des Laurentides, Jean-Marc est parti tout de suite pour un voyage de près d’un mois à Silicon Valley. Il travaille en informatique, bien sûr. J’aurais tellement aimé aller avec lui ! Mais, j’étais débordée au travail après les Fêtes et il n’était pas question que je prenne congé. Ce sera pour une autre fois. Il devra y retourner souvent d’après lui. Un mois, sans son chum, c’est long!  Heureusement qu’on a pu se parler en vidéo !

Conversation sur l'ordi. avec mon chum.
Conversation sur l’ordi. avec mon chum.

Mon chum aussi s’est ennuyé. En rentrant de voyage, il est venu directement chez moi !

Un souvenir de Napa!
Un souvenir de Napa!

En fait, j’ai attendu son retour pour lui annoncer que j’avais arrêté de boire. Je préférais avoir cette discussion avec lui, face à face. Mon chum se targue d’être un expert en vin, un fin connaisseur. Il a même suivi des cours d’oenologie et il est très fier de sa petite collection dans son armoire à vin. Et là, sa blonde va lui annoncer qu’elle ne boit plus.

Un vin aphrodisiaque
Un vin aphrodisiaque
Tu fais abstinence?
Tu fais abstinence?

Sa grande frayeur passée, il s’est servi à lui seul un verre de son vin « aphrodisiaque » (comme s’il avait besoin de ça !) et nous nous sommes installés au salon pour discuter calmement.

Es-tu alcoolique?
Es-tu alcoolique?
Un problème d'alcool?
Un problème d’alcool?
Boire en bonne compagnie!
Boire en bonne compagnie!

Mais j’ai réussi à ne pas me fâcher. En fait, je comprends ce qu’il ressent. Un de ses grands plaisirs au restaurant, c’est de se retrouver devant la carte des vins. Il met un grand soin à choisir le vin qui accompagnera bien le repas. C’est sûr que, bon, il aime un peu faire l’étalage de ses connaissances surtout si c’est un restaurant où un sommelier est présent. Ça devient alors toute une cérémonie, presque un spectacle. Mais, je dois admettre qu’il sait bien choisir. Et ça le rend très heureux de voir ma réaction quand je goûte à mon tour au vin sélectionné avec tant de soin et d’amour. Tout un plaisir… que l’on ne partagera plus pour un bout de temps. Alors, je lui ai dit de voir le bon côté des choses. D’abord, il y en aura plus pour lui. Il pourra alors même prendre le petit digestif qu’il n’ose pas s’offrir parce que ça fait un peu trop d’alcool. Comme je ne boirai pas, c’est moi qui prendrai le volant pour rentrer à la maison. De plus, le vin a tendance à m’endormir. Mais comme je serai tout à fait sobre, je lui explique que je serai tout à fait réveillée pour finir la soirée ensemble…

Je ne m'endors pas du tout.
Je ne m’endors pas du tout.

Il a compris… Mais ce soir-là au lit, alors que Jean-Marc dormait, moi, j’étais tout à fait éveillée. Je venais de penser à quelque chose à propos de ce beau restaurant chic… Une pensée angoissante…

Et les serveurs?
Et les serveurs?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *